Photographie

Autisme: Le pouvoir de la photographie

Aller dans ma tête pour sortir de ma tête

J’éprouve des difficultés à m’exprimer En conséquence, souvent j’ai de subi des phases où je me coupe du reste du monde. Pendant ces moments, je suis coincée dans ma tête, incapable d’exprimer quoique ce soit. C’est déroutant pour les gens qui m’entourent et je n’ai pas de réponse immédiate pour eux.

Récemment, j’ai découvert un moyen de partager mes sentiments pendant ces moments où je n’ai pas envie d’interagir avec les gens: la photographie. J’ai toujours aimé la photographie – ce n’est pas nouveau – mais je n’ai jamais été complètement satisfaite de mes photos finies parce qu’elles ne ressemblaient jamais à la vision que j’avais dans ma tête. Certaines personnes me disaient combien elles les ont aimées et, tout en appréciant le compliment, je ne partageait pas leur enthousiasme généralement. Les visuels ne correspondaient pas à ma vision intérieure. Il manquait un morceau.

« Je ne vois que de la magie »

Grâce à mes photos, je veux montrer aux gens comment je vois le monde. Cela dit, parfois c’est différent de la «réalité». J’ai toujours été une rêveuse et je le serai probablement toujours. Je ne sais pas comment communiquer ce côté de moi sans ressembler à un enfant, ou hors de contact avec la réalité. Je suis un adulte maintenant. Je dois garder les pieds sur terre.

Quand j’étais gosse, les adultes autour de moi ont précisé que l’imagination n’était acceptable que par modération. J’ai cessé d’essayer de leur faire voir le monde à travers mes yeux, et j’ai gardé mes rêves et mes visions pour moi. Eh bien, vous ne faites pas partir l’imagination comme ca, alors j’ai créé ce monde dans mon esprit … un endroit caché où je me cache lorsque la vie devient trop difficile à gérer.

Cette semaine, j’ai décidé d’essayer de communiquer mon monde caché à travers mes images. Étoiles, lumières naturelles, bulles, rires … ce sont des images et des thèmes réguliers dans ma tête. Je sais que ce n’est pas la réalité, mais il y a tellement de possibilités au-delà de cela et il c’est vraiment du gaspillage de ne pas utiliser votre imagination pour atténuer les souffrances du quotidien. Parfois, c’est aussi simple que de fermer les yeux et d’y croire …

 

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Marsia
    2017-08-14 at 3:05

    Sometime I think why God made child as autism. Always love and respect these children. They are really intelligent..

Leave a Reply