Autisme Lifestyle

[Autisme] L’amygdalectomie de Charlie

Merci de lire le blog en francais. Veuillez excuser les erreurs de grammaire possible, je n’ai pas parlé français depuis de longues années.

L’amygdalectomie de Charlie

Ca fait deux semaines depuis l’opération de Charlie. Quand nous sommes arrivés à l’hôpital le jour de son amygdalectomie, nous avons été surpris d’apprendre que le chirurgien allait également retirer ses végétations adénoïdes. Apparemment, c’est une pratique courante de retirer les deux, d’une pierre deux coup! Honnêtement, ils nous ont probablement dit cela avant et nous avons oublié. Heureusement, Charlie était de bonne humeur avant l’opération. Souvent, les médecins et les hôpitaux sont un grand déclencheur pour lui. Il s’effondre dès l’entrée dans un cabinet médical. Pas cette fois. Il était détendu et heureux.

Nous avions aussi peur qu’il se réveille en colère après l’anesthésie générale, comme ce fut le cas dans le passé. C’est quelque chose que les professionnels appellent l’émergence du délire, et c’était triste a voir la dernière fois, alors j’étais vraiment soulagée quand Charlie s’est réveillé visiblement calme. Il était enflé mais il ne semblait pas avoir trop mal. Dans l’ensemble, la chirurgie s’est bien passée. Cela n’a pris que 20 minutes aussi! Le chirurgien nous a dit qu’il n’y avait pas de restrictions alimentaires pour la suite, ce qui était bizarre, car je m’attendais à lui donner de la purée et des glaces pendant une semaine! À notre grande surprise, quelques heures après le réveil, Charlie a mangé un croque-monsieur. Cela m’a fait sourire.
Charlie the autism cafe autistic mom blog asperger's syndrome female

La récupération

Nous avons alterné Ibuprofen et Tylenol toutes les 3 heures, en nous réveillant la nuit pour nous assurer de ne pas manquer une dose, et cela a bien fonctionné. Charlie était plein d’énergie et ne semblait pas souffrir la plupart du temps. Je dis la plupart du temps, parce que nous avons mangé un BBQ un soir, et le piquant était trop pour lui … enfin cela ne l’a pas empêché pour manger 500g de côtes de porc! Comme il allait si bien, nous avons recommencé sa thérapie cinq jours apres sa chirurgie. Il a recommencé à utiliser la parole rapidement, et bien que sa voix soit plus calme, son articulation et son intension sont là. Nous sommes maintenant deux semaines après la chirurgie et nous n’avons pas vu de régression, ce qui nous inquiétait, et nous sommes tous tellement soulagés.
Sa respiration et son ronflement commencent à s’améliorer. C’est pour ca que nous avons fait la chirurgie en premier lieu. Évidemment, sans effets négatifs durables, je suis heureuse que nous ayons fait cette amygdalectomie malgré l’incertitude des effets sur le dévelopment du langage de Charlie. À l’heure actuelle, son language est aussi bon qu’avant la chirurgie et les avantages pour sa santé sont déjà visibles. Charlie ne ronfle plus pendant qu’il est réveillé, il ne respire plus par la bouche pendant la journée. C’est excitant de voir ses progrès.

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply